Gigot qui pleure

Temps de préparation : 10 mn
Temps de cuisson : environ 45 mn

Ingrédients  :

  • 1 gigot de 1,6 kg à 1,8 kg (de Michel Troly)
  • 1 kg de pommes de terre (de Didier Morvan),
  • 2 gousses d’ail (de Didier Morvan),
  • 200g de beurre (de la crémière)
  • ½ l de consommé (facultatif),
  • 1 branche de thym et 2 feuilles de laurier (du jardin)
  • Sel et poivre

Recette :

  • Préparer le gratin avec des pommes de terre coupées en tranches fines (3 à 4 millimètres). Frotter d’ail le fond du plat à gratin. Y disposer les pommes de terre. Saler, poivrer, émietter le thym, ajouter les feuilles de laurier. Recouvrir de consommé ou d’eau à mi-hauteur.
  • Mettre à four chaud pendant 45 mn environ en déposant au-dessus, sur une grille, le gigot beurré abondamment et assaisonné (compter environ ¼ d’heure par livre pour la cuisson). Le jus du gigot va couler sur les pommes de terre et les « nourrir ».
  • Découper ensuite le gigot et le servir avec le gratin de pommes de terre qui aura pris le parfum du gigot (température du four : 250°C)

Conseils :

Avant de découper le gigot, le laisser reposer à bonne température environ 20 mn, près de l’entrée du four, recouvert d’un papier alimentaire et en le retournant  2 fois, la coupe en sera ainsi plus tendre et la cuisson mieux uniformisée.

En été, ce plat peut être préparé avantageusement dans le même esprit avec un gratin de courgettes et d’aubergines  (de Didier Morvan) coupées en fines tranches et de tomates pelées et épépinées (de Didier Morvan), le tout légèrement relevé avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre. Dans ce cas, le gratin cuira moins longtemps.  On peut aussi piquer le gigot à l’ail (de Didier Morvan) et le cuire à la broche en disposant le gratin sous le gigot.

Publicités
Cet article a été publié dans Agneau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.